Attac Campus

  • Café-Débat 24 janvier : L’agriculture biologique entre business et projet de société

    Le café-débat d’Attac campus est un espace ouvert aux adhérents, mais aussi aux sympathisants d’Attac, permettant de nous retrouver afin de discuter d’un thème préalablement choisi et de partager des connaissances.
    La structure du café-débat est la suivante : dans un premier temps, une présentation de la thématique de la soirée par une personne qui s’est renseignée, documentée sur le sujet ; puis, un temps d’échange autour de la thématique abordée.
    L’objectif étant que l’on débatte tous ensemble, que l’on connaisse le sujet ou non, le tout en grignotant ce que chacun aura apporté. Bref, la convivialité est de rigueur !

    Le troisième café-débat aura pour thème : L’agriculture biologique entre business et projet de société. Ce titre est celui de l’ouvrage dirigé par Philippe Baqué sur lequel s’appuiera la présentation.

    Aux programmes deux séries de questions. La première série concerne la pratique de l’agriculture biologique : s’inscrit-elle vraiment dans une volonté de respect de l’environnement ? Quelles sont les limites du label ? Peut-elle être compétitive face à l’agriculture « classique » ?
    La seconde série de questions concerne la distribution des produits de l’agriculture biologique. En quelques années le bio est passé d’un marché de niche à un marché de masse. Entre AMAP, chaines de magasins spécialisés et géants de la grande distribution, qu’attendre de ces acteurs concernant les produits bio ? Quelle est l’influence de la logique marchande sur la production ?
    Enfin, après ces deux parties plutôt informatives, Nicolas lancera le débat sur le rôle de l’éducation populaire vis-à-vis de ces problématiques, avec pour difficile tâche de faire paraître la consommation bio comme une chance et non comme un fardeau (qu’il soit financier ou temporel).

    Le café-débat aura lieu le mardi 24 janvier à 19h30 au siège d’Attac France (22 rue voltaire, 75011 Paris). Pour vous inscrire, c’est ici : http://framaforms.org/participation-cafe-debat-attac-campus-24-janvier-2017-1477866847

  • Surveillance de masse : surveillés et punis ? Café-débat le 6 décembre.

    En 1975, dans Surveiller et punir, Michel Foucault voyait le panoptique comme le symbole de l’émergence d’une société de contrôle. Et c’était bien vu : depuis une dizaine d’années, les gouvernements mettent en place d’incommensurables systèmes bienveillants de surveillance. Ce qui au départ ne devait être qu’un outil parmi d’autres de la lutte antiterroriste semble en être aujourd’hui l’instrument le plus convoité.

    Malheureusement, il s’est rapidement avéré que la surveillance n’était pas circonscrite à cette seule menace. À ce sujet, les révélations d’Edward Snowden ont fait l’effet d’une bombe : nous sommes tous en permanence susceptible d’être surveillés par n’importe lequel des gouvernements un tant soit peu digne des « Droits de l’Homme ». Ceci, pour mon plus grand bien ; après tout, « rien à cacher ». Mais alors la vie privée, l’intimité, on en fait quoi ? Sommes-nous conscients de ce que peuvent impliquer de tels dispositifs opérant sans aucun contrôle démocratique ?

    On pourra parler des différents instruments de surveillance, discuter des principaux arguments allant à leur encontre et se pencher sur les solutions pour se prémunir de tels dispositifs. Rendez-vous le 6 décembre, inscriptions ICI !

    JPEG - 44.9 ko

  • Projection-débat sur l’évasion fiscale

    L’évasion fiscale coûte à la France entre 60 et 80 milliard d’euros par an (soit au minimum 179 fois plus que la fraude aux prestations sociales). Ce mécanisme est rendu possible par la complicité de certains organismes bancaires, avec en chef de file la BNP, HSBC et la Société Générale.

    Pour dénoncer cet état de fait, Attac se mobilise avec différentes formes d’actions telles que les occupations d’agence ou les réquisitions de chaises dans les banques impliquées dans l’évasion fiscale. Nous avons ainsi obtenu la fermeture des filiales de la BNP aux Îles Caïmans. Cette victoire nous prouve que nous avons le pouvoir de faire changer les choses. Malheureusement la lutte est loin d’être terminée.

    Pour discuter des mécanismes de l’évasion fiscale, des mesures qui pourraient y mettre fin et de l’importance des mobilisations citoyennes,

    PNG - 98.8 ko

    Pour en savoir plus :
    www.campus.attac.org/
    www.facebook.com/Attac-Campus-Paris

    Pour nous contacter :
    contact-campus-paris@attac.org